ODI Logo ODI

Trending:

Trending

What we do

Search

Newsletter

Sign up to our newsletter.

Follow ODI

Le droit, les communautés et l’aménagement de la faune au Cameroun

Research reports

Plusieurs pays ont œuvré en faveur d’une administration plus équitable de leurs ressources naturelles, en transmettant la prise de décision ainsi que le contrôle des ressources aux populations locales. En 1994, le Cameroun a adopté une nouvelle loi accordant aux communautés locales la possibilité d’un contrôle accru sur les forêts et la faune, principalement en réponse aux conditions imposées par les bailleurs de fonds concernant les Prêts d’ajustement structurel (PAS).La promulgation de cette loi a toutefois pâti d’un manque de soutien considérable au niveau national. Les rivalités d’intérêts, conjuguées à la forte centralisation de l’appareil administratif camerounais, ont empêché une réelle transmission de pouvoirs en matière d’aménagement de la faune. Le présent document examine les opportunités et les contraintes que présente le processus de réforme du Cameroun, dans le but d’encourager l’établissement d’une politique plus clairvoyante et mieux intégrée en matière d’aménagement de la faune.  

Samuel Egbe Egbe