ODI Logo ODI

Trending:

Trending

What we do

Search

Newsletter

Sign up to our newsletter.

Follow ODI

« Socialiser » la foresterie ?

Working papers

Le défi que Jack Westoby lança au monde de la foresterie en déclarant que « la foresterie n’était pas une affaire d’arbres mais d’êtres humains. Et elle n’est une affaire d’arbres que si les arbres peuvent servir les besoins des êtres humains » (Westoby, 1967 cité dans Leslie, 1987 : ix) a d’abord été relevé par la foresterie sociale. Son apparition sur la scène internationale était une réponse à la crise du bois de chauffage pour les pauvres, aux prétendus désastres écologiques des années 1970 et surtout à la prise de conscience croissante que la foresterie industrielle ne parvenait pas à apporter les bénéfices socio-économiques qu’on voulait bien lui attribuer. Tout cela a eu des conséquences profondes sur l’avenir du secteur forestier. L’histoire de ces changements est importante pour comprendre l’évolution de la foresterie sociale.

Mary Hobley