ODI Logo ODI

Trending

What we do

Search

Newsletter

Follow ODI

Si, Nda Bot et Ayong: culture itinérante, occupation des sols et droits fonciers au Sud-Cameroun

Research reports

Ce document examinait les systèmes traditionnels de jouissance des terres et des ressources chez les agriculteurs itinérants dans le sud du Cameroun, de l'échelle des villages et des clans - au cours des temps - jusqu'aux droits individuels au sein des unités familiales. Essentiellement, les droits sur les terres étaient établis à partir de la première occupation et transmis ensuite de père en fils. La terre était considérée comme appartenant au clan mais son usufruit revenait aux individus. Cet usufruit s'étendait aux parcelles en jachère, mais les terres qui n'avaient pas été travaillées de mémoire d'homme revenaient sous propriété commune. La cohérence des systèmes locaux de tenure avait survécu à toutes les interventions par l'Etat et ces systèmes devraient être incorporés plutôt que niés dans tout développement futur de foresterie.  

Mariteuw Chimère Diaw