ODI Logo ODI

Trending:

Trending

What we do

Search

Newsletter

Sign up to our newsletter.

Follow ODI

Responsabilité des populations dans la gestion des ressources forestières dans le Nord Sénégal

Research reports

Les forêts d’Acacia nilotica dans la vallée du Sénégal au Sénégal ont été largement diminuées par la sécheresse des années 1970 et 1980, par des exercices de réhabilitation mal administrés et par les coupes effectuées pour la fabrication du charbon de bois. Ce bref exposé esquissait les efforts déployés par le projet PROGONA pour préserver l’A. nilotica sur les terres forestières domaniales qui pourvoyaient aux besoins des habitants. La première phase du projet (1984-90) employait des techniques sylvicoles pour restaurer les forêts protégées, mais le rapport coût - bénéfice était élevé. Dans la deuxième phase, menée par la FAO, de nouveaux migrants avaient été autorisés à défricher des terres pour les cultiver, à condition de maintenir une couverture d'arbres de 16 à 20%. La communication des objectifs et le développement de l’infrastructure du projet était incluse. La troisième phase se proposait de faire participer les villageois à l’élaboration des plans de gestion locaux.  

Babou Diouf