ODI Logo ODI

Trending:

Trending

What we do

Search

Newsletter

Sign up to our newsletter.

Follow ODI

Rôle des agroforêts cacao dans la foresterie paysanne et communautaire au Sud-Cameroun

Research reports

Une familiarité tissée avec les agroforêts cacao, pendant plus de 70 ans, permet aux paysans du Sud-Cameroun de tirer de cet écosystème des aliments, des plantes médicinales et des revenus. Or depuis 1994, les activités de foresterie sociale au Cameroun se sont essentiellement focalisées sur l’idée d’une foresterie communautaire qui pourtant pourrait connaître quelques difficultés inhérentes aussi bien au fonctionnement des services administratifs qu’à la structuration des communautés concernées. Par ailleurs, l’interdiction d’exploiter individuellement pour la commercialisation les Produits forestiers non ligneux (PFNL) et les bois d’œuvre des forêts communautaires renforce l’attrait de ceux qui se trouvent sur les terres «privées» (comme les agroforêts cacao). Ces espaces paysans offrent aussi le lieu idéal d’activités de foresterie dans un contexte où la cohésion communautaire serait moins forte pour susciter une adhésion massive des populations aux initiatives de groupe. Ce document suggère que les objectifs poursuivis dans le programme de foresterie communautaire peuvent partiellement être atteints par une bonne gestion des agroforêts cacao.

A. A. Adesina, J. Gockowski, B. A. Nkongmeneck, O Ndoye, D J Sonwa, M Tchatat, S. F. Weise