ODI Logo ODI

Trending

What we do

Search

Newsletter

Follow ODI

La domestication Participative des arbres fruitiers locaux pour ameliorer les conditions de vie et proteger l'environnement

Briefing/policy papers

Dans toute la région, les forêts denses humides ont été fortement déboisées pour faire place à l’agriculture.
Au Cameroun et au Nigeria, la déforestation pour la production alimentaire s’est intensifiée, lorsque la population urbaine pauvre est revenue à l’agriculture pendant la ‘crise’ économique des années 90. Comment peut-on aider les agriculteurs à améliorer leurs conditions de vie sans mettre en péril l’environnement ? Depuis 1999, un projet de recherche financé par le DFID et un projet de recherche-développement financé par IFAD évaluent dans quelle mesure la domestication participative des arbres fruitiers locaux peut contribuer à une utilisation plus diversifiée et permanente des terres au Cameroun, au Nigeria, en Guinée Equatoriale et au Gabon.

Zac Tchoundjeu, Ann Degrande, Roger Leakey and Kate Schreckenberg